Port Aventura  (30 kms de la villa)     

    

Il existe peu d'endroits au monde où l'on peut vivre de grandes aventures. Où l'on peut ressentir ces émotions qui marquent à tout jamais. Port Aventura Park est l'un d'entre eux. Ici, vous serez le héros du voyage le plus fascinant que vous n'avez jamais imaginé. Vous décèlerez les mystères de la China impériale. Vous gagnerez le respect du Far West. Vous explorerez la jungle de Polynesia. Vous parcourrez le México des Aztèques et découvrirez son exotisme. Et, enfin, vous vivrez les scènes pittoresques de Mediterrània.

Chine : Découvrez l'authentique âme de la Chine Millénaire. Passez par le Grand Mur, assistez aux spectacles, pleins de magie et de                    mystère et essayez la colère de Dragon Khan, l'unique montagne russe avec 8 loopings et une descente de 110 km par heure.

Far West : A Penitence vous rencontrerez toute l'ambiance du Far West: gangsters, les danseuses du French Can-Can, les chasseurs de                     primes et des barbecues spectaculaires.

Polynésie : Paysages exotiques, vulcans sangrants, indigènes, végetation exubérante, cascades tropicales, jus de fruits délicieux.. Tout un                  paradis.

Mexique : Joyeuses paysannes mexicaines, sympathiques mariachis, nourriture piquante. Les mysterieuses ruines de l'Empire des Mayas                   et l'ancienne mine d'argent. Tout un monde d'aventures dans lequel toute la famille découvrira l' enchantement du Mexique.

Méditerranée : Ce merveilleux village méditerranéen est le point d'entrée et de sortie de Port Aventura. D'ici on peut aller aux autres                             quartiers thématiques en prenant le petit train à vapeur, ou un bateau de pêche. On peut y aller aussi en promenant.

Caribe Aquatis Parc : Plongez au cœur d'une ambiance typiquement tropicale, profitez comme jamais de l'eau et des trépidantes                                                 attractions aquatiques. Ou bien reposez-vous au soleil sur un transat, entouré de palmiers et enveloppé par la                                           musique reggae. Faites ce que vous aimez le plus, vous êtes aux Caraïbes !

 

 

Golf


Golf Port Aventura (+/- 30 kms de la casa)

Le terrain Nord vous offre des sensations, le terrain Centre du divertissement, et le terrain Sud vous lance… un défi. Port Aventura a fait confiance à Greg Norman et à Green Project pour créer trois terrains de golf, où les amateurs comme les professionnels, pourront vivre une expérience très agréable. 

Terrain Nord

Le parcours Nord est situé sur un terrain légèrement en pente en direction nord-sud, et il fait partie de l’Espace d’Intérêt Naturel de la Sèquia Major, classé par la Generalitat de Catalogne au sein du Plan d’Espaces d’Intérêt Naturel, pour sa haute valeur environnementale, tant au niveau de la flore que de la faune (particulièrement les oiseaux et les poissons). 

Le parcours progresse de manière douce, intégrée et harmonieuse dans ce paysage, il dispose de nombreuses zones humides qui n’existaient pas initialement, ce qui dote cet espace d’un paysage propre des zones humides (wetlands), qui sont difficiles à trouver dans le Bassin Méditerranéen. 

Le parcours est varié et amusant, avec un par 71 mais plus de 6 100 mètres de long, ce qui permet de combiner la stratégie avec la frappe et la précision, et il dispose d’une alternance des obstacles d’eau avec des bunkers et des zones humides naturelles. 

Terrain Centre

Le parcours centre se situe sur la partie la plus élevée des terrains du complexe, au milieu des anciens champs d’oliviers et de caroubiers, qui ont été maintenus et replantés pour retrouver le paysage original et doter le terrain d’un grand attrait. 

Suite aux fouilles archéologiques réalisées, certaines structures et certains pavements ont été récupérés, restaurés et intégrés au parcours, ce qui lui donne un caractère très particulier, complété par un entretien et une restauration des petites terrasses faites de murs en pierre typiques de la région.

Ce parcours de 9 trous avec un par 35, a été conçu comme un terrain de golf accessible pour tout type de joueurs, sans une grande nécessité de distance. Il peut se combiner avec les parcours des terrains sud et nord de manière simple.

Terrain Sud

Le terrain Sud traverse les terres du Cap de Salou, il se trouve au milieu des pinèdes de pins blancs et des plantations d’oliviers et de caroubiers, et il a un tracé légèrement ondulé et incliné. L’intégration du terrain dans l’environnement naturel a permis la création d’un terrain attrayant et varié, d’une longueur suffisante pour la haute compétition, ce qui n’empêche pas un divertissement garanti aux joueurs de tous niveaux.

Il dispose d’un practice, de deux putting-green et d’un chipping-green, qui sont aux abords du Club House.

 

Aquopolis (derrière Fort Aventura) 

Aquópolis offre la possibilité à tous ses visiteurs de profiter d’une journée de plage différente, où l’on peut vivre ou des grands moments ou passer une journée calme et relaxante en contact avec la nature.

Les installations du parc disposent d’une ample diversité d’attractions aquatiques dont toute la famille peut profiter: les plus audacieux trouveront des attractions des plus impressiontes avec des toboggans kamikaze, de grande longueur et descente ou on peut arriver à 50 km/heure, ou la rivière rapide, dont la descente se fait avec des flotteurs et aussi l’excitant “Blackhole”, le toboggan qui permet une fascinante et surprenante descente deux par deux. Aquópolis également dispose d’une piscine à vagues, la hydrothérapeutique ou deux grands lacs. Dans la zone pour enfants, les plus petits trouveront des attractions faites spécialement pour eux: une grande tortue et un château avec des toboggans de petites descentes. Ce mini-complexe offre d’autres attractions comme une piscine avec des petits bateaux tamponneurs, des trampolines, mini-golf, des petis bâteaux téléguidés, des jeux récréatifs et même un dauphinarium.

Différents bars, des fast-foods, des marchands de glaces, des restaurants et un barbecue self-service, ainsi que d’autres services de vestiaire, d’information, médical, solarium, différentes zones de pique-nique, des magasins de souvenirs…. permettront à toute la famille de profiter d’une journée inoubliable. 

Delfinarium La Pineda, Les personnages principaux sont 6 exemplaires du dauphin Mular (3 mâles et 3 femelles) et 4 otaries (1 mâle et 3 femelles). Plusieures démonstrations se déroulent avec des sauts, des exercices synchronisés et d’autres compétences qui font la joie des enfants ainsi que des adultes. 

 

La Nature

Le Delta de l'Ebre  (55 kms de la Casa Roger)

 

320 km² de superficie, est la zone humide la plus importante de la Méditerranée occidentale après la Camargue française. On y trouve de nombreux habitats naturels assez rares dans le reste de la Catalogne : de grandes lagunes d'eau saumâtre comme la Tancada ou plus douces comme l'Encanyissada, des kilomètres de plages, des champs de dunes comme le Fangar, des landes salées comme celles de la Tancada et de la Punta de la Banya, des résurgencs d'eau douce ("ullals"), des baies peu profondes comme le Fangar ou les Alfacs, des bois de rivages et des îles fluviales qui, de même que les écosystèmes provoqués par l'homme -rizières et marais salants-, constituent un paysage unique de grande richesse naturelle. Cette diversité d'écosystèmes, flore et faune, a incité à la protection d'une partie importante du Delta et à la création du Parc naturel en 1983. C'est, en effet, un paradis ornithologique où l'on peut contempler plus de 300 espèces d'oiseaux, quelques-uns sédentaires, d'autres migrateurs y passant l'été ou l'hiver ou bien de passage. C'est le seul endroit de Catalogne où l'on peut trouver des espèces telles que l'aigrette, la falcinelle, le héron cendré, le martin pêcheur et le flamand auxquels se joignent des dizaines de milliers de canards et d'oiseaux limicoles. Le delta est également riche en plantes rares, amphibiens, poissons et invertébrés endémiques.  Le Parc Naturel compte avec une excellente infrastructure de support pour le touriste et l'étudiant: un écomusée d'interprétation de l'environnement naturel et agricole du delta, divers centres d'information, un centre bibliographique et une station biologique pour l'accueil des scientifiques dans laquelle se trouve un centre de récupération de la faune sylvestre.

A côté de l'incalculable valeur écologique de cette zone, paradis des ornithologues ou des amoureux de la nature, on ne peut oublier la beauté de quelques plages sauvages. Le Delta est également une lutte pour l'homme pour la colonisation d'une terre dure et difficile pour la culture du riz; les rizières changent de couleur selon les saisons et se perdent à l'infini parmi les petites maisons et les villages. Il est indispensable de faire une promenade sur l'une des embarcations qui vont jusqu'à l'embouchure.

Parc naturel de La Sierra Du Montsant (60 kms de la casa)

 

La Sierra du Montsant, située à l’intérieur de la région du Priorat, constitue l’un des reliefs les plus imposants des cantons de Tarragone. La grande diversité biologique qu’elle réunit est due à son relief particulier, caractérisé par une toute une suite de rochers escarpés et de ravins rendant difficile l’accés à l’intérieur du Parc et qui préservent son isolement. La vegetación y est trés contrastée. Chênes verts de montagne se mélangent à la végétacion ombragée des défilés et à des formacions arbustives typiques des régions trés séches. Cette combinaison est le fruit du relief qui permet l’existance de microclimats et d’un réseau spectaculaire de défilés. Le Montsant renferme probablement l’une des faunes les plus riches de Catalogne. Soulignons l’espace situé autour de la rivière Montsant où l’on peut trouver des mammiféres tels que la belette, la genette ou la chat sauvage. 

Les falaises sont les territoires de reproduction de différents rapaces, quelques-uns trés rares, comme l’aigle de Bonelli ou la grand duc. La rivière est particuliérement interesante pour l’abondance de reptiles, amphibies et poissons comme la vipére de Lastate, la salamandra tachetée, le barbeau ou l’anguille. Le Montsant, la montagne sainte, est aussi un espace caractérisé par la présence d’ermitages, localisés dans de endroits invraisemblables qui montrent le symbolisme du passé récent de cette contrée. À ses pieds, Scala Dei, les restes de la première chartreuse de la Péninsule Ibérique, vestiges renfermant cette valeur mystique. 

Parc naturel de Els Ports (87 kms)

Les montagnes Els Ports de Tortosa-Beseit constituent un massif montagneux très abrupt, la continuation naturelle du Maestrat de Castellon et de Teruel. Leur superficie de 800 km² comprend onze communes. Le Mont-Caro est le mont le plus élevé du massif et le plus haut de la région de Tarragone avec 1441 m d'altitude et possède un point de vue exceptionnel qui embrase, les jours clairs balayés par le mistral, depuis les Pyrénées, au nord, jusqu'aux îles Baléares, au levant, et se blanchit tous les hivers d'une chute de neige occasionnelle. Depuis les localités d'Horta de Sant Joan jusqu'à la Pobla de Benifassà et de Beseit à Tortosa, Els Ports sont des zones de montagnes méditerranéennes les plus intéressantes de la péninsule en raison de leurs reliefs et leurs paysages agrestes et solitaires, des vastes masses forestières et de la faune riche et variée qui y habite. La chèvre sauvage, symbole de Els Ports, a motivé que cet endroit soit déclaré Réserve nationale de chasse. 

Signalons aussi des oiseaux tels que le vautour, l'aigle royal, l'aigle cuabarrada ou le grand duc nocturne et de nombreuses espèces d'oiseaux des bois et, parmi les mammifères, le farouche chat sauvage, l'écureuil ou la loutre et l'écrevisse qui se cachent encore dans les rivières aux eaux cristallines comme l'Ulldemó, l'Algars ou le Matarranya où nagent diverses espèces de poissons. Terre de pins parasols et de pins rouges, de chênes-rouvres et de chênes verts mais également boisée de hêtres représentant la hêtraie la plus méridionale des Pays Catalans. Tous ces bois ainsi que les cimes soumises à des vents forts dépourvues de végétation, renferment également de nombreuses espèces végétales rares et endémiques. Les rochers escarpés et les défilés ont des chutes d'eau comme celles de Barber, Cantavella, les Ullals ou la Caramella, de profonds ravins, des gorges et de nombreux abris cachés dans les grottes et les vallées. Caprices d'un paysage surprenant et sauvage qui captivera les voyageurs et les amateurs de montagne. Dans les montagnes de Els Ports, on peut encore, profiter de la nature dans son état le plus pur. La haute montagne à notre portée, des roches dénudées, arrondies et polies qui nous transmettront, sans doute, mille sensations. Pénétrer dans ses recoins tranquillisera notre esprit et nous permettra d'entrer en contact avec nos racines. 

Excursions

Tarragone, (35 kms) capitale de l'Hispanie Citérieure durant l'Empire romain, conserve un riche héritage de cette époque. Les remparts qui entourent la vieille ville datent du IIIe siècle av. J.-C., bien qu'ils furent restaurés au Moyen Âge. L'amphithéâtre romain, qui se dresse au bord de la mer, date du IIe siècle av. J.-C.). Il pouvait contenir à cette époque plus de 12 000 personnes. Il accueillait des combats entre des fauves et des gladiateurs. 

Tarraco possédait également un théâtre et un cirque. Le théâtre, situé hors des remparts de la ville, est situé aujourd'hui au niveau du Paseo Arqueológico. On profita de la dénivellation du terrain pour y installer les gradins. Autour de la plaça de la Font, sont conservées les voûtes qui soutenaient la cavea (les gradins) du cirque, où on assistait à des courses de quadriges.

La vieille ville de Tarragone se déploie entre la mer Méditerranée et les anciens remparts. On y visitera la cathédrale de Santa María, construite sur un ancien temple romain dédié à Jupiter et sur une mosquée musulmane. On y observera le mélange de styles : portails romans, toits en croisée d'ogives de style gothique et cloîtres d'inspiration romane. Les arcades de la calle Mercería datent également du Moyen Âge. D'autre part, la calle de Çavallers est la principale rue médiévale de Tarragone. Dans cette partie centrale de la ville, nous admirerons les Casas del Degà, dels Concilis, de la Ciutat... 

De l'autre côté de la Rambla Vella, se dessine le tracé rationaliste de Tarragone, avec sa Rambla Nova, qui débouche sur le Paseo de las Palmeras et le Balcón del Mediterráneo. De cet endroit, la vue sur la Méditerranée et la plage de El Miracle vaut réellement le détour. 

Parmi les édifices art nouveau de la vieille ville, signalons la tour et la tribune de la Casa Ripoll, le Mercado Central (le marché central) avec sa structure en fer et la chapelle du Colegio Jesús i María, une œuvre à laquelle participa Antonio Gaudí, la grande référence de l'art nouveau en Espagne. 

Tarragone renferme également l'une des plus grandes nécropoles paléochrétiennes d'Occident. Nous admirerons la décoration des cercueils en bois, des pierres tombales, des sépulcres et des mausolées. 

Par ailleurs, l'importance du port de Tarragone est considérable. Les restaurants du quartier de pêcheurs de El Serrallo vous proposent les meilleurs poissons et fruits de mer de la région. Les grosses crevettes de San Carlos de la Rápita, les crustacés de Cambrils ou les civelles du Delta de l'Èbre font partie des spécialités de la gastronomie de la région de Tarragone. Les légumes cultivés à l'intérieur des terres s'accompagnent de salsa romesco (une sauce élaborée à base de poivrons rouges séchés, de tomates et d'amandes). Quant aux ragoûts, ils mêlent harmonieusement tous les excellents produits de la région. Le pataco (ragoût aux escargots, pommes de terre, thon, amandes, ail et persil), les boulettes de morue et l'arroz negro con sepia (ou « riz noir » : plat de riz aux seiches cuites dans leur encre). Les desserts sont principalement élaborés à base d'amandes et de citron. Les grandes étendues de vignobles que possède la province produisent d'excellents vins, garantis par cinq appellations d'origine contrôlée : Tarragona, Conca de Barberá, Penedés, Priorato et Terra Alta.

Route du Cistercien 

Qu'est ce que la route du Cistercien

Le zèle pour la plus stricte observance de la Règle de Saint Benoît, qui rejette toute chose superflue, a fait naître au XI e siècle un mouvement de rénovation monastique qui allait à l'encontre de la richesse et d'une certaine vie raffinée que menaient certains monastères. Le besoin de récupérer la figure du moine comme une personne se consacrant à la prière, au travail et à l'accueil de pèlerins a donné naissance à l'Ordre Cistercien. L'ordre monastique cistercien s'est étendu dans toute l'Europe à partir de la figure de Saint Bernard de Clairvaux. Les souverains catalano-aragonais ont confié aux moines la fondation de grands centres, pourvus d'abondants terrains agricoles, qui ont impulsé l'économie et la démographie des nouveaux territoires. En Catalogne, ils se sont établis à Poblet, Santes Creus et Vallbona de les Monges pour répondre au besoin de coloniser les terres conquises aux sarrasins, dépeuplées et incultes, situées dans la Nouvelle Catalogne. Au niveau architectural, les monastères étaient construits en suivant scrupuleusement l'esprit des communautés qui y habitaient ainsi que les règles strictes qui les régissaient. Autour du noyau monastique central se trouvaient des dépendances de type administratif, des hôpitaux, des chapelles pour des nobles ou des serviteurs du monastère et des maisons pour les artisans ; sur les terres situées aux alentours s'étendaient les exploitations agricoles et les fermes.

C'est pour cette raison qu'ils étaient de véritables maîtres en agriculture et élevage et, donc, les grands promoteurs du développement social et économique des environs. L'union de ces trois monastères à travers la célèbre Route du Cistercien, créée en 1989, a supposé une véritable injection pour le tourisme des trois régions, Conca de Barberà, Alt Camp et Urgell, qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour faire connaître des terres qui offrent une grande variété de culture, de gastronomie, de traditions et de patrimoine. Depuis les monastères, principal attrait de l'offre, les voyageurs parcourent les différents villages et villes des trois régions qui constituent la Route du Cistercien.

Une promenade pour tirer profit du patrimoine monumental, culturel et traditionnel des villes et des villages qui constituent la fierté d'une terre qui, par dessus tout, se livre au visiteur en lui offrant la grandeur de son passé et l'humilité d'un présent qui s'écrit jour après jour.

Les Monastères

 

Le Monastère de Santes Creus (71 kms)

Des trois monastères cisterciens, Santes Creus est celui qui reproduit avec le plus de fidélité le plan Bernardin de construction. Fondé en 1150 et situé à Santes Creus à partir de 1160, il passe par diverses époques glorieuses jusqu’à la sécularisation définitive des moines en 1835. Actuellement, c’est le seul monastère de la Route Cistercienne où toute vie monastique est absente, ce qui permet au visiteur de pénétrer avec plaisir dans chacun des recoins de ce splendide monastère qui conserve dans chacune de ses pierres le souvenir le plus vif de son histoire. Les guides expliqueront l’histoire et les légendes qui planent à l’entour du monastère. 

Le Monastère de Poblet (71 kms)

Poblet est le monastère le plus grand de la Route du Cistercien et le seul des deux pour religieux à conserver une communauté de moines. C'est une référence obligée de l'histoire de la Couronne d'Aragon. Fondé en 1150, sa trajectoire est tronquée en 1835 suite à la Sécularisation. Avec le retour des moines au monastère, en 1940, un ambitieux processus de restauration et de conservation a été mis en œuvre qui lui a rendu la grandeur qui lui correspond. Depuis la Porte Royale, il est possible d'initier une visite guidée à travers les différentes dépendances qui constituent l'ancienne clôture. Laissez-vous porter par les explications des guides, les véritables amphitryons du monastère, et plongez dans la magie de notre passé, qui sansdoute vous aidera à mieux connaître la réalité de notre pays. Le monastère de Poblet est l'ensemble cistercien habité le plus grand d'Europe. Il a été déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO lors de la réunion d'Alger, en 1991. 

Le Monastère de Vallbona de Les Monges (85 kms)

Les premières indications sur le monastère datent de 1153, mais ce n’est qu’à partir de 1176 qu’il a été totalement considéré comme partie intégrante de l’ordre des cisterciens. Il s’agit de l’unique monastère de religieuses de la Route et c’est le seul qui ait conservé sa communauté sans interruption pendant plus de 800 ans, excepté bien sûr, durant les guerres. Ce monastère de Vallbona est ravissant. De dimensions réduites et doté d’une singulière beauté, c’est la représentation la plus claire de l’importance de la femme à l’époque médiévale. Dans son histoire on trouve toute une série d’abesses provenant de la noblesse catalane. Une des caractéristiques du monastère sont les deux ciboriums gothiques dont le plus grand repose totalement sur la nef de l’église. Une des particularités les plus importantes du monastère est que l’on a la possibilité d’y faire un séjour grâce à son hébergement attentionné. Il a été déclaré monument historique-artistique en 1931.

Montserrat (145 kms)

Les curieuses formations rocheuses de Montserrat envoûtent mystérieusement tous ceux qui les découvrent. Des aiguilles rocheuses dénudées se dressent brusquement jusqu’à 1236 mètres de hauteur au-dessus de la verdoyante vallée du Llobregat. Ce massif montagneux, à environ 50 Km au nord-est de Barcelone, a une longueur de 6 Km et une superficie de 45 Km². Dans cette réserve naturelle riche d’espèces végétales, le visiteur peut entreprendre de longues promenades à pied, des expéditions plus sportives, ou encore explorer les grottes creusées dans la roche.

Monastère

La communauté actuelle se compose de plus ou moins quatre-vingts moines. Comme dans tous les monastères bénédictins, les moines de Montserrat consacrent toute leur vie à la prière, l’accueil des pèlerins et des visiteurs, et le travail, selon la devise de Saint Benoît.

La prière marque le rythme de chaque jour au monastère. La journée commence et finit par la prière. En plus de la célébration de l'eucharistie, les moines se réunissent cinq fois par jour pour prier (liturgie des heures). Les moines disposent également de temps pour la prière individuelle, pour la lecture de la bible et pour d'autres travaux spirituels. De cette façon, on cherche à créer une atmosphère de prière tout au long de la journée.

La sainte vierge de Montserrat

La sculpture de la Sainte Vierge de Montserrat, appelée populairement « La Moreneta », à cause de sa couleur foncée, est une splendide statue romane polychromée en bois du 12ème siècle. En 1881, le pape Léon XIII proclame formellement la Sainte Vierge de Montserrat comme la sainte patronne de la Catalogne.

La statue suit le modèle très répandu de la Vierge comme majesté, dans une position strictement frontale, avec le petit Jésus assis sur ses genoux, bien au centre. Aussi bien la mère que le fils portent une couronne. La statue de la Vierge étend la main droite, avec laquelle elle tient un globe sphérique, le symbole du cosmos, la création. Avec la main gauche elle fait le geste de la mettre sur l'épaule du garçon, indiquant de cette façon que ce roi tout-puissant est son fils. Jésus donne une bénédiction avec sa main droite et dans sa main gauche, il tient une pomme de pin, symbole de la fertilité et de la vie éternelle

Escolanía

La Escolanía (chorale d’enfants) de Montserrat est l’une des plus anciennes chorales d’enfants au monde. Des documents de XIV ième siècle prouvent déjà l’existence d’une chorale à Montserrat, une institution de caractère religieux et musicale. Actuellement la chorale participe aux célébrations liturgiques et à la prière communautaire qui se font dans la basilique. Tous les membres de la chorale reçoivent une formation musicale très élevée, ainsi q’une éducation humaine et intellectuelle. La chorale est internationalement connue, fait des tournées de concerts partout dans le monde et dispose d’une discographie abondante. 

Reus (30 kms)

La ville de Reus se trouve à 100 kilomètres à peine de Barcelona et à 8 kilomètres du littoral de la Costa Daurada. Elle offre ainsi tous les attraits de l’un des centres culturels et commerciaux les plus importantes de Catalogne.

La célèbre phrase (Reus, Paris et Londres) nous rappelle son esprit entreprenant et l’importante tradition commerciale de la ville, lorsque celle-ci était un point de référence international grâce au commerce de l’eau de vie. Actuellement, cet esprit entreprenant se traduit par la concentration commerciale du centre ville, par l’intense programmation culturelle qui se déroule tout au long de l’année et par le caractère ouvert, participatif et hospitalier de ses habitants.

La ville qui a vu maître l’architecte universel Antoni Gaudí en 1852, conserve aujourd’hui encore les endroits que le génie à fréquenté au tours des dix-sept années qu’il passa à Reus, avant de s’installer à Barcelone: la maison de son enfance, l’église où il fut baptisé, l’école où il étudia et les rues et les espaces où il développa son admirable génie créateur. Á Reus, sur les pas de Gaudí, nous pouvons également voir la sculpture Gaudí l’enfant, l’hommage que la ville a rendu à son célèbre architecte en 2002.

La route du Modernisme

L’élégant style architectonique de Doménech i Montaner a influence d’autres édifices modernistes qui se sont construits à Reus. En ce sens, il convient de souligner ici les constructions de Pere Caselles, qui a réalisé un grand nombre de bâtiments dans notre ville. Il convienne également de mettre l’accent sur l’oeuvre de Joan Rubió i Bellver, qui fut l’un des disciples et collaborateur d’Antonio Gaudi.

Pour découvrir cet intéressant patrimoine, vous pouvez suivre l’itinéraire de la Route du Modernismo, une agréable promenade dans le centre ville qui vous permettra de vous familiariser aux façades modernistes les plus intéressantes. Pour pouvoir admirer ces oeuvres, il vous suffit de vous laissez guider les flèches et de vous arrêter devant les édifices signalés par une plaque.

Vous pouvez également réaliser une visite guidée de la route, ce qui présente l’avantage de pouvoir accéder à l’intérieur de certains endroits généralement fermés au public. La visite comprend un parcours dans le centre urbain et donne accès au pavillon numéro 6 de l’Institut Pere Mata. Le même ticket vous permet également d’entrer dans le musées de la ville. Vous pouvez consulter les horaires de visites individuelles ou en groupe, auprès de l’Office du Tourisme qui vous informera également sur les possibilités de visiter la Casa Navàs.

Commerce de grande qualité

Profitez de votre séjour pour faire du shopping. Reus et une ville réputée dans tout la Catalogne en raison de son offre commerciale très vaste, et de la professionnalité des commerçants toujours à votre écoute, le tout dans un environnement de grande qualité.

Le centre historique de la ville compte plus de 300 commerces qui affichent la distinction “El Tomb”, et vous proposent une offre très vaste, les marques les plus prestigieuses de la mode internationale à des prix très compétitifs, ainsi que tout type d’articles, d’avantages et de services.

La force des traditions

Les évènements festifs sont une occasion parfaite pour découvrir une ville qui conserve ses traditions. Nous vous conseillons de nous rendre visite pendant la Festa Major de Sant Pere (du 24 au 29 juin), déclarée Fête Traditionnelle d’Intérêt National, et pendant les Festes de Misericòrdia (du 21 au 25 septembre), car vous aurez l’occasion de vivre une profusion de musiques, de flux d’artifices et de couleurs caractéristique des fêtes méditerranéennes. Pendant les fêtes de Noel, venez découvrir une ville qui se transforme totalement, au gré des illuminations de ses rues, des décorations des vitrines des commerces qui scintillent et des nombreuses activités d’animation de rue.

Barcelona (130 kms)

Barcelone, la ville la plus prospère de l’Espagne, est la capitale de la Catalogne. Barcelone est fière de son identité culturelle. Les habitants parlent catalan et elle abrite le siège de la Generalitat, le gouvernement autonome de la province. Son port et son dynamisme économique en font une capitale pleine de vitalité avec des bâtiments et monuments splendides, des initiatives touristiques et une cuisine exquise. Le mot qui décrirait le mieux l'architecture de Barcelone est la diversité !

En effet, la ville accueille des monuments de toutes les époques. La vieille ville s'oppose au quartier moderniste de l'Eixample et ses créations de Gaudí, architecte emblématique de la ville. N'oublions pas non plus la colline de Montjuïc et ses équipements olympiques qui dominent la ville. Cette variété fait de Barcelone une destination incontournable. 

L'artère la plus animée de Barcelone est bien sûr La Rambla, une longue avenue qui relie la Plaça de Catalunya au monument de Christophe Colomb, sur le port. Le principal intérêt de La Rambla est son animation perpétuelle : cafés, boutiques, kiosques sont en perpétuelle ébullition, surtout le soir et le week-end.La Boqueria, tout près de la Rambla, est un marché connu pour être l'un des plus spectaculaires en Europe. On y trouve surtout des quantités de fruits multicolores et un choix impressionnant de poissons et de fruits de mer. A la Boqueria, les couleurs et les senteurs sont exceptionnelles et ravissent les sens... Un peu plus loin, la Plaça Real, charmante place ornée de palmiers, fait face au majestueux Palau Güell de Gaudí. 

Antoni Gaudí, architecte et designer, synonyme de Barcelone, était le fer de lance du mouvement Art Nouveau en Espagne. Gaudí était un pionnier dans son domaine, utilisant les couleurs, les textures, et le mouvement d’une manière totalement inédite jusqu’alors. Son œuvre s’érige désormais comme le témoignage de son immense génie. La Sagrada Familia est l’une des rares cathédrales encore en construction. 

Façade totalement insolite pour cette dernière œuvre civile de Gaudi, La Casa Milá est aussi surnommée familièrement La Pedrera car des falaises proches de Barcelone furent (dit-on) la source d’inspiration du grand architecte. La Casa Milá est une grande façade sculptée en forme de vague, des balcons de pierres couronnés d’acier forgé comme des algues et le toit ressemblant à une coque de bateau.. L’intérieur se visite également et on prend toute la dimension de la créativité et de la précision du maître en observant le raffinement de chaque détail de la décoration, serrures, meubles, ascenseur. L'actuelle Casa Batlló (Maison Batlló) est le résultat de la réforme totale d'une ancienne maison conventionnelle construite l'année 1877. Gaudí reçut la mission de renouvellement total de l'immeuble du propriétaire Josep Batlló i Casanovas, industriel textile. Sur cette base, Gaudí construisit cette surprenante maison, une des plus fantaisistes et spéciales de Barcelone.

Le park Güell est l'oeuvre la plus vaste construite par Gaudí à Barcelone, ce parc s'étend sur vingt hectares. Sa réalisation s'est étalée de 1900 à 1914. Ce devait être à l'origine une cité-jardin que son mécène, Eusebi Güell, lui avait demandé d'édifier sur une colline du nord de la ville. Gaudi voulait faire de ce parc une cité-jardin inspirée des jardins à l'anglaise. Son ancien centre, entouré de murailles à l'époque romaine, forme l'actuel Barri Gòtic (quartier gothique). Ses étroites ruelles, ses places paisibles et ses recoins inoubliables abritent une multitude de constructions gothiques aussi bien civiles que religieuses. Le plus bel exemple en est la Catedral de Santa Eulalia, un lieu de recueillement, ou pour le moins, de repos pour le voyageur fatigué. Elle est dédiée à Sainte Eulalie, co-patronne de Barcelone, une jeune vierge torturée à mort pendant la domination romaine dans la ville. La cathédrale a été construite au cours du XIV ième siècle pour remplacer la première cathédrale romane sur les ruines mêmes de la cathédrale primitive, construite au V ième siècle et détruite par Almanzor en 985. Il s´agit d´une des constructions les plus représentatives du Gothique Catalan.

Le Palais de la musique « Palau de la Musica », plus près de la Plaza Catalunya est un des plus beaux exemples du modernisme à Barcelone. Ce palais est connu pour sa façade principale décorée de mosaïques et de chapiteaux en formes de fleurs. Magnifique auditorium au plafond peint et à l’inoubliable verrière.Le musée Picasso, de l’autre côté du quartier gothique, se trouve dans quatre beaux manoirs de pierre. Témoignage de la relation entre l’artiste et Barcelone, ce musée est l’hommage de Picasso à la ville de ses premiers pas dans l’univers de l’art. Pas loin du musée se trouve un bar dans lequel Picasso avait l'habitude de rencontrer d'autres artistes et intellectuels de son époque. Barcelone est également le Montjuïc avec sa superbe vue sur la ville, le stade Olympique, le musée de Miro et le ‘pueblo Español’, le village Espagnol. Montjuïc ou la ‘montagne des Juifs’ culminant à 173 m entre les embouchures des fleuves Besós et Llobregat est le plus ancien quartier de Barcelone. Aujourd’hui c’est surtout un centre de sortie. 

Le stade de Camp Nou ou le stade de Barcelone ne se trouve pas à Montjuic, mais pas loin de là. Le stade de Barcelone a toujours passionné les amoureux de football de part son architecture et de part son histoire et du fait qu'il a vu les plus grands footballeurs jouer dans son antre. Le stade peut accueillir plus de 100.000 supporteurs. La visite du stade et du musée du club est une attraction très en vogue à Barcelone. 

Barcelone, la ville des merveilles !!!!